Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

COLLECTIF KOURTRAJME | Enfin en Afrique



Dorénavant, les passionnés du 7e art peuvent aspirer à une formation professionnelle gratuite en Afrique après le lancement de l’école de cinéma du collectif Kourtrajmé au Sénégal. D’autres pays sont aussi dans l’objectif des initiateurs du projet qui a pour slogan « apprendre le cinéma par le collectif ».

Kourtrajmé est une école de cinéma lancée en 1995 à Paris, par Ladji Ly, Kim Chapion, Romain Guavas et Toumani Sangaré. L’objectif du collectif était déjà au départ d’ouvrir des écoles un peu partout en Afrique. La troupe envisage désormais d’ouvrir, après celle du Sénégal, d’autres centres au Mali ou encore au Burkina Faso. 

« Ils ont commencé par le Sénégal parce qu’ils pensent que le pays est devenue incontournable au niveau de la production audiovisuelle, en particulier des séries », expliquait Sangaré. Ladji Ly pense qu’on « y tourne beaucoup de productions internationales, les techniciens sont de qualité et les espaces incroyables, tout cela à cinq heures de Paris par avion ».

Pour la première année de sa création, l’école accueille 14 élèves avec une parité hommes-femmes. L’objectif de cette formation, estime Toumani Sangaré, le dirigeant de l’école, est que leurs élèves parviennent à écrire et réaliser deux courts métrages et un pilote de série télé, tout en espérant que leurs œuvres soient très présentes dans les festivals ou qu’elles deviennent des longs métrages.

« L'ambition est de former une nouvelle génération aux métiers du cinéma, en rendant accessible les formations aux métiers. Les formations sont gratuites, et n’imposent aucune condition de diplôme ou d’âge. Mais les candidats sont sélectionnés sur leur motivation et sur une vidéo qu'ils ont réalisés, consacrée à un thème libre », a-on aussi indiqué.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.