Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

PILULE ANTI-COVID DE MERCK | Feu vert de l’Afrique du Sud



Le géant américain de l’industrie pharmaceutique Merck a obtenu l’approbation de l’Autorité sud-africaine de régulation des produits thérapeutiques (Sahpra) pour la mise sur le marché de sa pilule anti-covid dénommée Molnupiravir.

La Sahpra a noté dans un communiqué que le Molnupiravir « offre un traitement supplémentaire dans le combat contre la Covid-19 ». Et a donné son autorisation pour son importation pour une durée initiale de 6 mois. La pilule de Merck est présentée comme un médicament ayant la capacité de freiner la réplication du virus. 

Elle réduirait de 30 % le risque d’hospitalisation et de décès chez les personnes les plus fragiles, selon les essais cliniques réalisés par Sahpra. Cette efficacité est plus sûre quand le traitement est fait dans les cinq jours suivant l’apparition des symptômes de la Covid-19.

Le Molnupiravir est vu comme une alternative intéressante pour l’Afrique du Sud, pays le plus touché par la pandémie sur le continent africain. Le pays compte plus de 3,6 millions de personnes infectées avec plus de 96 000 décès. La pilule de Merck ne nécessite pas de conditions de conservation spéciales comme les vaccins. Elle sera bientôt disponible dans les pharmacies sud-africaines. Il faudra toutefois une ordonnance pour s’en procurer.

Après le Maroc et l'Egypte, l'Afrique du Sud est le troisième pays d’Afrique qui a approuvé l'utilisation de la pilule contre le Covid-19 du laboratoire américain, destinée aux adultes à hauts risques. Autorisé depuis la mi-décembre aux Etats-Unis et depuis fin janvier dans l'Union européenne, la pilule est désormais partie à la conquête de l’Afrique.

Ce traitement reste « actif » contre le variant Omicron, a aussi indiqué fin janvier l'entreprise américaine, se fondant sur les résultats de six études en laboratoire. A signaler que Merck a signé un accord de licence volontaire permet à des fabricants de médicaments génériques de produire son médicament, pour en faciliter l'accès mondial à un prix abordable. 105 pays à faible et moyen revenu devraient y avoir accès.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.