16 jeunes (dont les femmes représentent plus de la moitié des étudiants) de la promotion 2020-2021, dont 6 venus du Niger, 3 de l’Ethiopie et 7 du Malawi ont été honorés le 23 décembre 2021 après avoir terminé les formations sur la théorie, la pratique de fabrication, l’assemblage, les essais et les vols des drones. 

Cette initiative abritée par l'Université des sciences et technologies du Malawi (MUST), menée en collaboration de l’Unicef, Viriginia Tech et Furman University, s'inscrit dans le cadre de l’action de promotion de l'utilisation des drones de l'Académie africaine des drones et des données (ADDA). Ce dernier est présenté comme un centre d'excellence qui dote à la fois les jeunes africains des compétences nécessaires pour répondre à aux défis du XXIè siècle tout en renforçant l'écosystème des drones pour une action humanitaire plus efficace et la réponse au développement.

Les cours, développés par le chef de projet international, Virginia Tech, associe des méthodologies théoriques et pratiques de fabrication, de test et de pilotage de drones. Le programme permet aux jeunes d'apprendre à construire et piloter des drones, à les intégrer dans un système de chaîne d'approvisionnement et à analyser les données. 

Le programme est soutenu par l'Unicef  à travers l’initiative baptisée « Drones et données pour le bien », en mettant l'accent sur le potentiel de la technologie à produire des résultats positifs pour chaque enfant. « L'utilisation de la technologie des drones peut être très bénéfique pour l'exécution des programmes humanitaires et de développement en Afrique et au-delà », a déclaré la directrice générale de l’agence onusienne, Henrietta Fore.