La société de capital-investissement Gateway Partners a été choisie par le Fonds pour le développement des exportations en Afrique (Feda), filiale de la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), pour être son associé dans le projet de joint-venture pour la mise en place de l'Africa Credit Opportunities Fund (ACOF).

C’est via un communiqué publié le 6 octobre dernier que le Feda a annoncé la signature d’un accord de partenariat avec Gateway Partners pour la mise en place de l’Africa Credit Opportunities Fund, qui sera basé à Singapour. L’objectif de l’ACOF, selon le Fonds, sera d’apporter des solutions de financements indispensables aux entreprises à travers l’Afrique. Il accordera un intérêt particulier aux « instruments de crédit structurés pour les entreprises de haute qualité à travers le continent ».

L’ACOF a pour ambition de devenir une plateforme unique qui rassemblera l’expertise institutionnelle et les relations d’Afreximbank et de Gateway, et stimulera la croissance du commerce intra-africain. « Ce fonds que nous soutenons avec un engagement de capital important, nous permet d’augmenter l’impact de la Banque et d’offrir de nouveaux produits et solutions aux clients existants et nouveaux », a déclaré Pr Benedict Oramah, président d’Afreximbank.

Lancé il y a sept ans, Gateway Partners est une société de capital-investissement basée à Singapour. Selon son président directeur général, Viswanathan Shankar, cette association avec FEDA est salutaire et peut être définie comme une véritable entreprise de transformation. « La demande de crédit sur le continent devrait augmenter, tandis que l’offre reste limitée ».