Show Azazou, de son vrai nom Arthur Angong Ze, est un Camerounais originaire de Nymvoundouvou, bourgade situé dans l’arrondissement d’Ayos dans la région du centre Cameroun. Comédien, conteur, danseur, chanteur, slameur, ce diplômé de sociologie de l’université de Yaoundé I est aussi promoteur culturel.
 
Show Azazou est un féru d’art, fan de Jimi Hendrix, Prince Nico Mbarga, Fela Kuti, James Brown ou encore de Karl Lagerfeld qui a décidé d’innover afin de sortir du lot et de se frayer son propre chemin, car pour lui, être original ne veut pas seulement dire ne copier personne, mais aussi ne pas être en mesure d’être copié.
 
Il est le promoteur du festival international Minkana à travers l’association culturelle Minkana qui se tient une fois par an au Cameroun depuis 2014 et a acquis une réputation internationale avec la participation notamment à certaines éditions des conteurs comme Koffi Attidokpo du Togo, Clair Arthur de France, Jules Ferry Mussoki et Van Dhombo du Congo ainsi que du Béninois Arsène Winzou.

Show Azazou a aussi un pied dans l'univers cinématographique avec son court  métrage d’une vingtaine de minutes : « J’ai le droit », film documentaire dans lequel il est question de son combat pour le droit à l’identité personnelle qui très souvent se fond dans l’identité collective.

Véritable touche-à-tout, Show Azazou que l’analyste littéraire Ray Ndebi décrit comme « Un projet artistique à lui tout seul », est le symbole d’une jeunesse ambitieuse, audacieuse et entreprenante qui assume ses passions et entend réaliser ses rêves à la seule force de son travail.”