Le gouvernement du Kenya et le groupe de partenaires du Forum de la révolution verte de l’Afrique ont accueilli le Forum sur la révolution verte de l’Afrique (AGRF 2021), qui s’est déroulé du 6 au 10 septembre 2021 de façon hybride sur le thème : « Les voies vers un relèvement et un système alimentaire résilient ». Plusieurs chefs d’État et de gouvernement africains, des représentants des secteurs public et privé, de la société civile et des universitaires ont pris part au Forum, auquel la Banque africaine de développement (BAD) a apporté son soutien.

L’ARGF, qui est présenté comme la plus grande conférence agricole de l’Afrique, a capté l’intérêt de nombreux participants. Pour la BAD, dont plusieurs dirigeants sont intervenus dans diverses sessions organisées à l’occasion du Forum,  l’événement a tenu ses promesses et renforce sa position de principale plateforme qui peut faire progresser les concertations politiques pour permettre de s’attaquer à tous les aspects du système alimentaire du continent. 

« La pandémie de Covid-19 continue de provoquer des perturbations à travers l’Afrique et nous devons accorder la priorité aux politiques et aux équipements pour reconstruire les infrastructures qui favorisent la production, la transformation et la disponibilité de plus grandes quantités d’aliments pour nourrir l’Afrique », a déclaré Beth Dunford, vice-présidente du Groupe de la Banque africaine de développement pour l’Agriculture et le Développement humain et social. 

La délégation de la Banque qui a participé en visioconférence au Forum a été conduite par la vice-présidente Berth Dunford et comprenait notamment Atsuko Toda, directrice chargée du Financement agricole et du Développement rural, Martin Fregene, directeur chargé de l’Agriculture et de l’Agro-industrie, Edson Mpyisi, économiste financier en chef et coordonnateur du Programme « Enable Youth », Olukemi Afun-Ogidan, coordonnatrice du programme de l’Agriculture numérique, Grace Vuhya Obeda, chargée principale de l’Emploi des jeunes, Hafou Touré du Département des finances agricoles et du développement rural et Thierno Diarra, responsable principal des Solutions informatiques à la Banque.

Le directeur de la Banque chargé de l’Agriculture et de l’Agro-industrie, Martin Fregene, a dirigé trois sessions organisées avant le début du Forum consacrées à l’initiative sur les Technologies pour la transformation agricole de l’Afrique (TAAT). Il a aussi pris part à une session sur le « Plan directeur pour l’investissement dans le bétail », organisé en collaboration avec le Centre international de recherche sur l’élevage.