Kasada Capital Management, le fonds qatari qui se spécialise notamment dans les investissements hôteliers en Afrique subsaharienne, a décroché une facilité de 160 millions de dollars, soit 88,94 milliards FCFA, de la Société Financière Internationale (Banque mondiale) et de Proparco (fonds rattaché au Groupe Agence Française de Développement), pour le renforcement de son portefeuille sur le continent.

Selon Sika Finance, cet encours sera destiné à financer l'acquisition par Kasada (opérant le fonds Kasada Capital Management) de huit établissements gérés par le groupe Accor en Côte d'Ivoire, au Sénégal et au Cameroun. 

Rendue publique pour la première fois au début de l’année, cette acquisition considérée comme l'une des plus importantes transactions dans le secteur de l'hôtellerie sur le continent, concerne les hôtels Pullman, Novotel, Ibis Plateau et Ibis Marcory à Abidjan, Pullman, Novotel et Ibis à Dakar et Ibis Douala. 

Le financement permettra en outre à Kasada de réaliser des travaux de rénovation et de mettre en place des pratiques ESG conformes aux standards internationaux.  « Cette transaction change la donne et accélère le développement de Kasada. Elle renforce notre capacité à soutenir le secteur de l'hôtellerie en Afrique subsaharienne à un moment critique pour notre industrie (…) », a laissé entendre Olivier Granet, Associé Gérant et Directeur Général de Kasada. 

Lancé en 2018 avec le soutien du fonds souverain de l'État du Qatar, Kasada revendique aujourd'hui un total de 10 hôtels totalisant plus de 2 000 chambres dans 4 pays en Afrique après l'acquisition de récente d’un établissement à Windhoek en Namibie.