A la tête de la Division « Afrique de l’ouest » du Service européen d’action extérieure (le service diplomatique européen) depuis 2017, Irchad Ramiandrasoa Razaaly vient d’être désigné Ambassadeur de l’Union européenne au Ghana dans le cadre des nominations annuelles des « senior staff » de l’organisation. Il prendra ses fonctions en septembre prochain à Accra.

Jusqu’à cette nomination, Irchad Ramiandrasoa Razaaly était responsable des relations diplomatiques et de la coordination des politiques externes de l’Union européenne avec les 16 pays d’Afrique de l’Ouest et les organisations de la région. Le renforcement de l’engagement européen au Sahel l’a largement mobilisé, ainsi que les partenariats privilégiés avec un certain nombre de pays de la région. Cette partie du continent lui est donc familière, ce qui constituera un atout dans le cadre de sa nouvelle mission auprès d’un des pays les plus stables et dynamiques du continent - qui héberge d’ailleurs le Secrétariat de la zone de libre-échange récemment institué par l’Union africaine.

A rappeler que le prochain ambassadeur de l’UE auprès de l’un des plus dynamiques pays de la zone CEDEAO, dont le président en exercice n’est autre que le numéro un ghanéen Nana Addo Akufo-Addo, dispose également d’une expérience de terrain dans le domaine du développement ayant été le premier à diriger le fonds fiduciaire « Bekou » destiné à répondre aux conséquences de la crise en Centrafrique. Créé en juillet 2014 avec la France, l'Allemagne et les Pays-Bas, ce fonds (250M€) a financé des projets de post-urgence, de relance des services essentiels, et des projets ayant vocation à accompagner le relèvement du pays.


Malgré un profil atypique - né à Madagascar et diplômé de l’Université d’Antananarivo (Droit Public), puis de la Sorbonne (Relations Internationales) - Irchad Ramiandrasoa Razaaly poursuit une brillante carrière aussi bien dans la diplomatie française que dans la diplomatie européenne. Il a fait partie du cabinet du Commissaire européen au développement entre 2011 et 2014 où il a été chargé de l’Afrique de l’Ouest, des dossiers énergie, secteur privé et développement durable. Avant son parcours européen, il a successivement été affecté à la Direction d’Afrique et de l’océan Indien du Quai d’Orsay, au Cabinet du Secrétaire d'Etat aux Affaires Etrangères, à l’Ambassade de France en Afrique du Sud où il était conseiller politique et chargé de la presse, et enfin à Bruxelles comme conseiller au développement à la représentation permanente de la France auprès de l’UE. 

Outre les cours qu’il a donnés à Sciences Po sur les relations extérieures de l’UE, Irchad Ramiandrasoa Razaaly a écrit plusieurs nouvelles publiées dans les « Lettres de Lémurie » (éd. Dodovole), revue consacrée aux littératures de l’océan Indien.