Le Groupe de la Banque mondiale, par la voix de son Directeur Général des Opérations Axel van Trotsenburg,  a annoncé son intention de figurer parmi les soutiens de premier plan pour la mise en œuvre du programme Vision 2030 de la Côte d’Ivoire.

L’engagement du Groupe de la Banque mondiale a été rendu public au terme d’une audience que le Premier ministre ivoirien Patrick Achi a accordé le 14 juillet dernier à Axel van Trotsenburg. Une rencontre qui a aussi été marquée par la signature d’accords relatifs au Projet de Promotion des Chaînes de valeur Compétitives pour l’Emploi et la Transformation économique (PCCET). 

« J’ai échangé avec le Premier ministre sur l’état des relations entre la Côte d’Ivoire et la Banque mondiale. Je peux vous le confirmer, nous avons des relations de longue date qui sont excellentes. Aujourd’hui, nous avons signé un accord de 200 millions de dollars qui vise à promouvoir l’emploi. Nous voulons accompagner activement la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre du programme présidentiel "Vison 2030", en vue de la transformation structurelle du pays », a soutenu van Trotsenburg.

Le Chef du gouvernement ivoirien a, pour sa part, salué la volonté du Groupe de la Banque mondiale d’épauler la Côte d’Ivoire et rappelé les performances économiques obtenues par le pays ces dernières années. Patrick Achi qui a expliqué à Axel van Trotsenburg que son pays doit créer davantage d’emplois de meilleure qualité et plus productifs, notamment dans le secteur de l’agriculture et dans l’agro-industrie, au profit des femmes et des jeunes. Toute chose qui justifie, selon lui, cet appui financier de la Banque mondiale.

A noter qu’après la signature des accords de financement avec le ministre ivoirien de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly, la Directrice des Opérations de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire, Coralie Gevers, a également paraphé l’accord de projet avec la partie ivoirienne représentée par le Directeur Général de la Caisse de Dépôt et de Consignation, Lassina Fofana.