Plateforme de diffusion de communiqués de presse en Afrique, Clipse vient tout juste d’être lancée. La jeune entreprise entend simplifier les campagnes de communication sur le continent, grâce à un concept novateur destiné aux professionnels du secteur. Pour ses promoteurs, Clipse est un nouvel outil qui pourrait bien faciliter, voire révolutionner la communication et les relations presse en Afrique. 

Lancée en mai 2021, Clipse est en effet l’outil qui manquait pour les relations presse sur le continent. Il propose un concept innovant : une plateforme, conçue pour les professionnels de la communication, qui permet de rédiger et d’envoyer des communiqués de presse aux médias des 54 pays du continent et à tous ceux qui traitent de l’Afrique. 

Les fondateurs sont partis d’un constat : aucune base de données des journalistes africains ou s’intéressant à l’Afrique n’existait jusqu’à présent. De quoi rendre complexe et chronophage la tâche d’envoyer des communiqués de presse. En effet, sur le continent, le secteur de la communication est encore peu professionnalisé, et les agences ne disposent pas des outils, logiciels ou solutions métiers adaptés à leur pratique.

Ainsi, en se servant de leurs réseaux et de ceux de leurs partenaires, les fondateurs de Clipse ont conçu une plateforme regroupant les contacts de plus de 6000 journalistes et médias africains ou occidentaux traitant de l’Afrique. 

Avec cet outil, les professionnels de la communication peuvent donc rédiger leur communiqué de presse online, puis le programmer et l’envoyer en sélectionnant les types de médias et les pays africains qui les intéressent dont Madagascar. Les journalistes sont classés par type de médias (agences de presse, presse écrite, radio, TV, web), par spécialités et par langues (anglais, arabe, français, et portugais). 

Pour les campagnes de communication à l'international, il est possible de sélectionner les journalistes des médias panafricains, les correspondants en Afrique des médias étrangers et les journalistes des médias étrangers en dehors du continent, qui publient régulièrement des sujets sur l’actualité africaine. La plateforme intègre aussi un outil de veille, qui permet de surveiller les articles publiés dans plus de 5000 sources de médias africains et panafricains.