Pour la première fois, les créateurs d'avenir des 55 États membres de l'Union africaine ont la chance de participer au plus grand concours indépendant au monde consacré à l'écosystème des startups, avec l'ouverture des nominations aux Global Startup Awards (GSA) Africa. Ces récompenses confèrent à l'ensemble de la chaîne de valeur de l'écosystème une visibilité, un accès à des connexions mondiales très utiles et la possibilité de former des partenariats à travers le continent.

Selon le rapport 2020 Africa Tech Venture Capital Report publié par Partech, en dépit des effets de la pandémie mondiale, un plus grand nombre de startups en Afrique ont clôturé des cycles de financement en 2020 que les années précédentes, un phénomène qui n'a été observé dans aucune autre région du monde. Et la tendance devrait se poursuivre avec plus de 560 millions de dollars d'opérations d’investissement annoncées sur le continent depuis janvier 2021.

« Combinée au lancement de la zone de libre-échange continentale africaine, cette évolution a marqué le début d'une année monumentale pour l'Afrique. Nous étions conscients que le moment était venu de placer le continent sur la scène mondiale en élevant la marque de l'innovation africaine et en la mettant en valeur dans le monde entier », déclare Caitlin Nash, cofondatrice du Global Innovation Initiative Group, qui détient les droits de GSA Africa. 

« Au-delà de la visibilité mondiale, les startups, les particuliers et les organisations qui les soutiennent auront accès à un réseau mondial et à des opportunités de collaboration transfrontalière. » Le concours distingue et récompense tous les aspects de l'écosystème, des startups elles-mêmes aux personnes qui les soutiennent, en passant par les organisations qui travaillent aux côtés de ces visionnaires.

La mission de GSA Africa et les catégories du concours de cette année sont alignées sur l'Agenda 2063 de l'Union africaine, qui vise à nourrir l'Afrique, à l'industrialiser, à l'intégrer et, enfin, à améliorer la qualité de vie des citoyens africains. Pour Mara Zhanet, Country Partner de GSA Africa et responsable du Jacaranda Hub en Zambie, c'est la première fois que GSA Africa touchera les 55 États membres de l'UA et c'est un « grand pas pour l'innovation africaine ».