Sur les 12 projets prioritaires présentés à Paris en novembre 2020, lors de la table ronde pour le financement des « projets intégrateurs de la CEMAC », deux sont en phase de démarrage et trois devraient prendre la forme de Partenariat Public-Privé.

L’information a été donnée à Douala par le Secrétaire Permanent du Programme des Réformes Economiques et Financières de la CEMAC (PREF-CEMAC). Le Pr Michel-Cyr Djiena Wembou s’exprimait ainsi en ouvrant la troisième réunion du Comité technique de suivi de la mise en œuvre des projets intégrateurs de la CEMAC.

 Une rencontre étalée jusqu’au 28 mai, dont les objectifs sont passés en revue, ainsi que les évolutions enregistrées depuis le lancement de cette vaste opération. En plus, il s'agit pour les experts d'effectuer le suivi des recommandations de la précédente session et d'actualiser le tableau de suivi de mise en œuvre des projets intégrateurs.

Ainsi, outre les deux projets en cours de mise en route (l’interconnexion des réseaux électriques Cameroun-Tchad et la construction de l’Université inter-Etats Congo-Cameroun), trois projets seront restructurés en Partenariat Public-Privé), en vue de leur construction-exploitation en mode BOT (Built, Operate and Transfer) au plus tard en 2024. Il s’agit du projet d’aménagement hydroélectrique de Chollet et des lignes électriques associées (Cameroun, Congo, Gabon, RCA); du projet de construction du port sec de Béloko, sur le corridor Douala-Bangui et du projet de construction du port sec de Dolisie au Congo, sur le corridor Gabon-Congo. 

Pour le Pr. Djiena Wembou, « les résultats des efforts de suivi menés par le PREF-CEMAC et les Etats membres sont encourageants ». Mais, il importe que ces Etats et les institutions concernées, rajoute-t-il : « puissent accomplir toutes les exigences requises pour accélérer l’instruction des projets par les institutions financières et les investisseurs privés », pour leur prompt exécution sur le terrain.

Notons enfin qu’Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, ministre de l’Economie, du Plan, de la Statistique et de l’Intégration Régionale de la République du Congo, est la nouvelle présidente du Comité de pilotage du PREF-CEMAC, conformément à l’article 5 de la Décision de l’organisation sous-régionale en date du 16 janvier 2017, portant règlement intérieur des organes de mise en œuvre du Programme.