Depuis le 1er janvier 2021, Engie a intégré ses activités en Afrique au sein de sa Business Unit Mescat (Middle East, South and Central Asia, Turkey), sous la direction de Sébastien Arbola qui sera aussi en charge des activités de production thermique et de fourniture d’énergie du groupe.

La BU Mescata élargie, dont le siège est situé à Dubai, Emirats Arabes Unis, avec des bureaux à travers la région, s’appuiera sur la » présence et l’expérience à long terme d’Engie dans la région pour accélérer la transition vers des économies neutres en carbone ».

Avec cette nouvelle organisation, Engie affirme  continuer de simplifier et de rationaliser ses opérations, et d’accroître sa sélectivité en termes d’activités et de présence géographique, comme annoncé lors de la publication des résultats 2019.

Selon Sébastien Arbola, l’élargissement du périmètre géographique du groupe permettra d’avoir un impact beaucoup plus important sur les marchés où il opère et de mieux servir les clients qu’il accompagne dans leur transition vers la neutralité carbone. « Nous maintiendrons une forte présence locale pour établir des relations directes avec nos clients et répondre à leurs besoins ».

En Afrique, où il est présent depuis plus de 50 ans, le groupe dispose de 3,15 GW de capacité de production d’électricité, en exploitation ou en construction. Leader sur le marché de l’énergie décentralisée, Engie fournit de l’électricité dite propre à plus de cinq millions de personnes par le biais d’installations solaires domestiques et de micro-réseaux locaux.