Le bureau des Communautés économiques régionales (CER) de l'Union africaine (UA) a tenu, ce jeudi 24 décembre 2020, sa dernière réunion annuelle par visioconférence. En sa qualité du premier vice-président en exercice de l'Union Africaine et président en exercice à partir de février 2021, le président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a pris part activement à ces travaux.

La réunion de ce jeudi a été lancée par le Sud-africain Cyrille Ramaphosa, président sortant de l'UA. Aux côtés de chefs d'État s’affichaient également les présidents en exercice des structures sous régionales dont la SADEC, la CEEAC, l'UEMOA et la EAC. Le patron de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, a exposé sur les modalités et les résolutions prises au cours de la 34ème session ordinaire de cet organe de l'UA, de la 38ème session ordinaire du Conseil exécutif (CDC) et de la 41ème session ordinaire du Comité des représentants permanents (RPC).

Le RPC est composé des représentants accrédités auprès de l'UA et d’autres plénipotentiaires dûment accrédités des États membres et est chargée de la gestion quotidienne de l'UA au nom de la Conférence et du Conseil exécutif.


La réunion s'est également penchée sur la contribution des États au profit des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC/ Afrique), une agence de santé publique de l'UA créée pour soutenir les initiatives de santé publique des Etats membres et renforcer la capacité de leurs établissements de santé en vue de faire face aux menaces de maladies.


Les participants ont en outre profité de l'occasion pour se faire une idée sur la préparation de la prochaine Assemblée générale de l’Institution panafricaine prévue en février 2021 qui verra le chef de l'Etat congolais, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, prendre la tête de l'Union Africaine.