Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

PETROLE : L’Angola prend les rênes de l’Opep


L'élection de l'Angola à la présidence tournante de la conférence des ministres de l'Opep a propulsé Diamantino Pedro Azevedo, ministre des ressources minérales, du pétrole et du gaz de l'Angola, à l'avant-garde des efforts de stabilisation des marchés pétroliers mondiaux en 2021.
« La prise de la présidence de l'Opep par l’Angola n'aurait pas pu arriver à une période plus déterminante pour l'Organisation et l'économie mondiale en général », selon la Chambre Africaine de l’Energie. Cela arrive à un moment où le monde espère tourner la page loin d'une pandémie de COVID-19 qui a eu un effet dévastateur sur le marché mondial du pétrole et l'économie mondiale tout au long de 2020.
Les prix moyens du pétrole brent pour 2020 se situent actuellement à environ 49 USD le baril, contre 64 USD en 2019 et 71 USD en 2018. La baisse de 31% en moyenne par rapport à l'année dernière du prix du pétrole par baril, représente un défi de taille pour tous les membres de l'Opep, en particulier ceux dont les revenus sont fortement dépendants du secteur pétrolier comme l'Angola.
La crise sanitaire, les mesures de restriction et la baisse de l'activité économique qui en résulte dans le monde, étant principalement responsables de la baisse significative des prix du pétrole, la guerre russo-saoudienne des prix du pétrole de mars 2020 a aussi été une source majeure d'instabilité du marché.
Le ministre Diamantino s'est bâti ces dernières années la réputation d'être un gestionnaire efficace. « Nous sommes très convaincus que le ministre Diamantino utilisera la même ferveur, qu’il a utilisée pour réformer le secteur pétrolier angolais, en guidant l’Opep vers l’instauration de la stabilité indispensable du marché mondial du pétrole », a déclaré Sergio Pugliese, président de la Chambre africaine de l’énergie en Angola.
Bien que le quota de production quotidienne de pétrole de l’Opep ait chuté à moins de 50% de la production mondiale ces dernières années, en particulier en raison de l’augmentation significative de la production de schiste aux États-Unis, l’Organisation continue d’exercer une influence majeure, avec son alliance Opep +. Celle-ci se compose des 13 membres de l’Opep et de 10 des principaux pays du monde non exportateurs de pétrole, qui se sont réunis dans le seul but d’assurer la stabilité du marché et des revenus maximaux pour les pays producteurs de pétrole.


Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.