Le 30 novembre dernier, Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre camerounais en charge des Travaux publics, a dressé un état des lieux de l’avancement des travaux de la «Ring Road» qui prévoient de relier le Cameroun au Nigeria par la région du Nord-Ouest.

Une occasion pour Emmanuel Nganou Djoumessi d’indiquer que ce projet routier qui comprend quatre lots est actuellement en arrêt. Le motif principal de cette suspension est la situation sécuritaire dans cette région. Les travaux suspendus sont Kumbo-Ndu-Nkambe-Misaje y compris la voie de contournement de Nkambe (96 km), Misaje-Dumbo-Frontière Nigeria (50 km), Bamenda-Bafut-Wum (80 km) et Bambui-Babessi-Ndop y compris la bretelle de Dawara (72 km).

Pour l’heure, les taux de réalisation des travaux varient de 10% à plus 90%. Le ministère a en outre indiqué que dans le cadre du Programme d’appui au secteur des transports, phase III (280 km) pour un montant de 167,270 milliards de FCFA, la première tranche d’un accord de financement vient d’être signée avec la Banque africaine de développement (BAD), pour un montant de 11,780 milliards de FCFA.

D’après le média Investir au Cameroun, le déblocage de la seconde tranche d’un montant de 106 milliards est en cours de finalisation et l’Etat camerounais pense boucler le financement de ce projet avec la signature d’un prêt avec l’agence de financement Africa Growing Together Fund (AGTF) pour un montant de 27,950 milliards   

Rappelons que la «Ring Road» est d’un linéaire total d’environ 365 km. Elle forme une boucle de Bamenda-Bambui-Ndop-Babessi-Kumbo-Nkambe-Misaje-Nyos-Wum-Bafut-Bamenda. Elle traverse cinq des sept départements de la région anglophone du Nord-ouest du Cameroun et comprend plusieurs raccordements à la frontière nigériane, notamment à partir de Misaje. Le calendrier initial prévoit la fin des travaux pour le 31 décembre 2024.