Le Groupe Accor, leader mondial de l’hospitalité augmentée, étend son empreinte en Afrique après avoir signé un accord de gestion avec Kamaj Investment pour gérer ses premiers hôtels à Djibouti. Accor s’implante pour la première fois dans le pays avec le lancement de d’hôtels sous trois marques différentes, à savoir Pullman Living, Novotel et MGallery.
 
 C’est donc Kamaj Investments qu’Accor a choisi comme partenaire. Ce dernier, spécialisé initialement dans l’immobilier, a été fondé par Houssein Mahamdoud Robleh qui a diversifié ses activités au fil des ans pour couvrir différents secteurs dont la sécurité, la maintenance, le travail temporaire et la presse. Le Groupe Kamaj a élargi son orientation immobilière tout en investissant dans le marché central de Riyad à Djibouti, dont il est le concessionnaire privé et ayant acquis deux hôtels.
 
 « Nous ne pouvions penser à un meilleur partenaire que le groupe Accor, pour nous aider à rénover et gérer les deux propriétés ainsi que le projet de long séjour dans la ville de Djibouti », a déclaré Houssein Mahamdoud Robleh qui soutient qu’il y a un énorme besoin de nouveaux investissements hôteliers à Djibouti.
 
 Situé dans la ville, les établissements cohabiteront au sein même du port de Djibouti, stratégiquement localisé au croisement de l’une des routes maritimes les plus actives dans le monde, reliant l’Europe, l’Extrême Orient, la Corne de l’Afrique et le Golfe Persique, créant de ce fait la voie navigable la plus active de la région.
 
 « ll s’agit d’un développement que nous sommes ravis d’entreprendre car Djibouti représente une destination pour les voyageurs d’affaires et dispose d’un emplacement géostratégique en raison de son port », a déclaré Mark Willis, PDG d’Accor Moyen-Orient et Afrique. 
 
 Situé dans le centre-ville de Djibouti, Accor prévoit d’ouvrir le premier Pullman Living en 2023, un nouveau projet de construction comprenant 131 clés dont des appartements d’une, deux ou trois chambres. L’établissement sera situé dans le quartier de Heron, à proximité de la nouvelle zone de libre-échange, des ambassades et des quartiers résidentiels.