Au début de l’année prochaine, Canal + va mettre sur le marché une nouvelle version de son service myCanal. L’initiative vise dans un premier temps 20 pays africains. Jusque-là dédié au replay et à la télévision live, le service donnera désormais accès à des plateformes comme Netflix et Disney+.

En Afrique, Canal + lancera en 2021 une version remodelée de son service de replay et de télévision live myCanal. La filiale de Vivendi proposera dans la nouvelle version du service un accès à Netflix, Disney+ et d’autres plateformes de vidéo à la demande en plus des services déjà offerts.

« La puissance de myCanal est liée à l'agrégation de plusieurs applications de services de vidéo à la demande, des services replay et de 200 chaînes de télévision en live, ce qui diffère des plateformes américaines. Nous ne sommes pas dans une logique de course et de compétition avec Netflix ou Disney+, qui sont nos partenaires », explique Maxime Saada, le président du directoire du groupe Canal + dont les propos ont été relayés par l’agence Ecofin.

La nouvelle version de myCanal sera disponible début 2021 sur le continent africain avant de s’attaquer à l’Asie et l'Europe. Rappelons par ailleurs que Canal + a décidé d’augmenter ses parts  au capital de Multichoice, le principal opérateur de télévision payante en Afrique. La participation de la filiale de Vivendi serait passée de 6,5 % à 12 %, alors que Canal + avait acquis plus d’actions de l’opérateur un peu plus tôt. 

L’intérêt du groupe français pour MultiChoice, selon les analystes, est compréhensible. Leader de la version francophone, Canal + est contrainte de s’intéresser au marché anglophone dominé par MultiChoice. Selon Ecofin qui cite plusieurs sources, le rachat de MultiChoice a même été évoqué durant des réunions avec Canal +. Mais, pour le moment, aucune des deux parties ne laisse rien filtrer.