« Partant du principe que le commerce, l'investissement et la relance sont nécessaires pour amortir l'impact économique de la crise actuelle et accroître la résilience des économies, nous sommes fiers de vous annoncer que le Forum Économique et Commercial Turquie-Afrique (TABEF) se tiendra en ligne pour la première fois, le 8 et 9 octobre 2020 », ont annoncé les organisateurs.

Présentée comme une plateforme unique de promotion des investissements et des relations commerciales en Afrique et en Turquie depuis 2016, TABEF Édition en Ligne se veut être un précurseur et une étape préparatoire approfondie menant au troisième Forum sur l’Économie et les Affaires Turquie-Afrique qui se tiendra en présentiel à Istanbul en avril 2021.

La rencontre en ligne vise, selon les organisateurs, à fournir « un espace ouvert aux représentants éminents des acteurs des secteurs public et privé, à la fois de la Turquie et d'Afrique, pour discuter et identifier conjointement des étapes enfin d'intensifier l'engagement du secteur privé et catalyser innovation dans les partenariats public-privé pour une croissance et un développement à grande échelle, durables et inclusifs tout en tirant parti de leurs expériences respectives ».

Les suggestions et recommandations issues de l'événement digital devraient alimenter et enrichir directement les discussions du TABEF-III. Co-organisée par le Ministère Turc du Commerce, la Commission de l'Union Africaine (AUC) et le Conseil des Relations Economiques de la Turquie (DEiK), ce dernier promet d’être une « source vitale d'information, de soutien, d'orientation et de réseautage, et fournira une opportunité unique aux milieux d'affaires de la Turquie et des pays Africains de se rencontrer ».


TABEF Édition en Ligne est coprésidé par Ruhsar Pekcan, ministre du commerce de la République de Turquie et Victor Harison, commissaire aux affaires économiques de la Commission de l'Union africaine (CUA). Il voit la participation, entre autres, des ministres du commerce et de l'industrie de Cameroun, République démocratique du Congo, Djibouti, Gabon, Mauritanie, Namibie, Niger, Nigeria, Rwanda, Sierra Leone, Somalie et Zimbabwe, ainsi que les secrétaires généraux de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) et du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA).