Ce mercredi 15 juillet, dans la matinée, s’est tenue au Palais du Peuple, la cérémonie officielle de remise des équipements acquis grâce au fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne.C’est ce fonds qui a permis de financer le projet d’appui à la professionnalisation des jeunes et professionnels à Djibouti dénommé « Projet TRANSFORM ». 

Camions, pick-up, bus, chariots élévateurs, outils de protection individuelle…, les équipements sont destinés à renforcer les compétences des professionnelles et la formation initiale des jeunes dans les métiers du secteur de la manutention, de la logistique portuaires et du transport de marchandises. 

Financé par l’Union Européenne, géré par l’Agence Française de développement (AFD) et mis en œuvre par la Chambre de Commerce de Djibouti (CCD) en partenariat avec le Port de Djibouti (PDSA), le projet s’articule autour de la construction et l’équipement d’un Centre de ressources et de Compétences (CRC) sur un terrain mis à disposition par la Chambre de Commerce de Djibouti. 

Devant les autorités et les diplomates Aidan O’Hara (Union Européenne) et Arnaud Guillois (France), le président de la Chambre de Commerce, Youssouf Moussa Dawaleh, s’est montré très satisfait du niveau de coopération entre son pays et ses partenaires. A savoir que le patron de la CCD est aussi le président de la Chambre Panafricaine de Commerce et d’Industrie. L’homme d’affaires très actif dans le commerce de produits halieutiques et le BTP, à travers notamment Dawaleh Construction Company, a beaucoup contribué à mettre le projet TRANSFORM sur orbite.