GITEX AFRICA
Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

AFRICA FINANCE CORPORATION | Augmentation de capital actée



L’Africa Finance Corporation (AFC), le principal fournisseur de solutions d'infrastructure sur le continent, vient d’augmenter ses capitaux propres suite à une injection combinée de 38 millions de dollars américains de la part du gouvernement de la Côte d'Ivoire, par le biais du ministère de l'Économie et des Finances, du gouvernement de Maurice, par le biais du National Pension Fund (NPF) et du National Savings Fund (NSF), et de l'Africa Reinsurance Corporation (AfricaRe).


« Cette toute nouvelle injection de capitaux témoigne de la façon dont les gouvernements, les fonds de pension et les assureurs intensifient leurs investissements en Afrique, en ouvrant une réserve de plusieurs milliards de dollars d'actifs de trésorerie, de retraite et d'assurance pour aider à répondre aux besoins du continent en matière d'infrastructures et de développement industriel », a déclaré l’Africa Finance Corporation suite à la réussite de cette opération.

L’AFC qui a aussi tenu à rappeler que la Côte d'Ivoire a bénéficié des investissements de plus de 700 millions d'euros dans des projets transformateurs, notamment le pont Henri Konan Bédié, un pont à péage à six voies de 1,5 km, et 6,6 km de routes d'accès, qui ont amélioré la circulation dans la ville d'Abidjan. La Corporation est également un partenaire financier de la Société ivoirienne de Raffinage (SIR), la raffinerie opérationnelle la plus grande et la plus sophistiquée d'Afrique de l'Ouest, agissant en tant que seul arrangeur principal mandaté d'une facilité de financement par emprunt de 577 millions d'euros dans le cadre du plan de restructuration à long terme réussi de la SIR. 

D'autres financements de l'AFC sont consacrés à la construction de la centrale hydroélectrique de Singrobo (44 MW), un projet visant à accroître la capacité énergétique globale de la Côte d'Ivoire, à réduire les coûts de production et à faire progresser le mix énergétique renouvelable. L'AFC est également l'un des principaux investisseurs dans la Plate-forme industrielle intégrée (PII) de Côte d'Ivoire, une plate-forme industrielle axée sur l'agroalimentaire, notamment le cacao, le coton et la noix de cajou, en partenariat avec Arise IIP (une société d'investissement de l'AFC) et le gouvernement ivoirien.

« La Corporation a fait ses preuves »


« Le niveau significatif d'investissement dans notre pays est la preuve que l'AFC est à la hauteur de sa réputation en tant que l'un des principaux fournisseurs de solutions d'infrastructure sur le continent », a déclaré l'honorable Adama Coulibaly, ministre de l'Économie et des Finances. « Devenir actionnaire est l'une des nombreuses étapes pour renforcer et solidifier la relation entre le gouvernement de la Côte d'Ivoire et l'AFC. Nous sommes heureux d'investir dans l'AFC, car la Corporation a fait ses preuves en tant qu'organisation africaine passionnée par le développement des infrastructures, comme en témoigne le niveau de ses investissements dans notre pays. Nous sommes heureux d'être associés à cette histoire de réussite panafricaine. »





Quant à la prise de participation du Fonds national de retraite et du Fonds national d'épargne mauriciens, l’AFC explique que l’initiative s'inscrit dans la volonté de la Corporation d'attirer des capitaux d'investisseurs institutionnels, notamment des fonds de pension, des fonds nationaux de sécurité sociale et des fonds souverains, qui joueront un rôle majeur pour combler le déficit de financement des infrastructures du continent. L'investissement s'appuie sur les liens existants entre l'AFC et Maurice, où ses filiales, l'AFC Equity Investment Limited et l'AFC Capital Partners, sont domiciliées. En 2021, l'AFC Equity Investment Limited détenait plus de 900 millions de dollars US des investissements en actions de la Corporation, tandis que l'AFC Capital Partners est la société de gestion d'actifs de la Corporation, axée sur les investissements dans les infrastructures et les investissements résilients au changement climatique, avec une taille de fonds initiale cible de 500 millions de dollars US.

« En tant que fonds de pension qui cherche à se diversifier en s'éloignant des investissements traditionnels et en recherchant des partenariats pour des investissements à long terme dans les infrastructures en tant que classe d'actifs, l'AFC présente la bonne plateforme pour pouvoir y parvenir. Nous sommes heureux de rejoindre l'actionnariat de la Corporation », a déclaré la direction des fonds mauriciens dans un communiqué.

L’AfricaRe en pionnière 


L'Africa Reinsurance Corporation (AfricaRe) est, pour sa part, devenue la première institution financière multilatérale à investir dans l'AFC. Elle a revu à la hausse son investissement initial réalisé en 2018. AfricaRe, la plus grande institution panafricaine de réassurance, a été créée par 36 États africains en 1976 pour développer l'industrie de l'assurance et de la réassurance en augmentant la capacité de souscription et de rétention.

Corneille Karekezi, directeur général et chef de la direction du groupe AfricaRe, a déclaré : « Avec ses antécédents, et un retour constant sur notre investissement initial, l'augmentation du capital est la prochaine étape logique pour nous à AfricaRe. »

« Cette augmentation de notre capital social renforce le mandat de l'AFC qui consiste à fournir des solutions africaines aux défis africains, financées par des capitaux africains », a déclaré Samaila Zubairu, président et chef de la direction de l'AFC. « Notre objectif est de faire travailler les actifs africains pour combler le déficit d'infrastructures auquel le continent est confronté. Les prises de participation confirment le rôle de la Corporation en tant que l'un des partenaires au développement les plus importants, en favorisant un impact transformateur sur le continent tout en offrant des rendements concurrentiels. »





Rappelons, enfin, que l'AFC a été créée en 2007 pour être le principal fournisseur de solutions d'infrastructure en Afrique, en développant et en finançant des actifs d'infrastructure à risque réduit sur le continent. L'approche d'AFC combine une expertise sectorielle spécialisée avec une focalisation sur le conseil financier et technique, la structuration de projets, le développement de projets et le capital-risque pour répondre aux besoins de développement des infrastructures en Afrique et stimuler une croissance économique durable.

Quinze ans plus tard, l'AFC s'est imposée comme le partenaire de choix en Afrique pour l'investissement et la réalisation des actifs d'infrastructure instrumentaux de haute qualité qui fournissent des services essentiels dans les secteurs d'infrastructure de base que sont l'électricité, les ressources naturelles, l'industrie lourde, le transport et les télécommunications. Depuis sa création, l'AFC a investi plus de 10 milliards de dollars US dans 36 pays d'Afrique.
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.