Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

AGRIBUSINESS | OCP se renforce en Afrique occidentale



Le géant marocain des engrais et des services agricoles, affirmant s’engager  pour un développement durable des chaînes de valeur agricoles, renforce significativement sa position en Afrique de l’Ouest en signant avec le gouvernement ivoirien un protocole d’accord-cadre de partenariat, en vue de « booster la transformation structurelle de l’agriculture ».

Ce 28 mars 2022 à Abidjan, en présence du Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, le groupe OCP, à travers sa filiale OCP Africa, a signé l’accord de partenariat avec l’Etat ivoirien visant à améliorer la gouvernance des chaînes de valeur agricoles et des ressources animales et halieutiques et le développement d’actions de recherche, de développement et de formation. 

Selon OCP Africa, l’objectif de cette collaboration publique-privée est le renforcement de la compétitivité des chaînes de valeur agricoles ivoiriennes et leur insertion dans les chaînes de valeur mondiales à plus forte valeur ajoutée. L’accord prévoit également la mise en place et la promotion d’actions associatives pour l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs, etc.

Prévu sur une période initiale de deux ans, le protocole signé avec le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, démarrera par la mise en œuvre de trois accords spécifiques portant sur le Projet riz dans le Nord de la Côte d’Ivoire, la création de 30 centres de service agricoles de nouvelle génération et la cartographie numérique de la fertilité des sols. 

« La présente signature de convention de partenariat s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du deuxième Programme National d’Investissement Agricole (PNIA 2), une déclinaison du Programme stratégique "Côte d'Ivoire 2030". Cet accord constitue en effet, une avancée notable dans l'exécution de la politique agricole de notre pays qui ne cesse de se moderniser, dans tous les domaines », a-t-on aussi indiqué.

Pour plusieurs médias africains, c’est un accord agricole majeur qui vient d’être acté entre les deux parties et permettra au groupe OCP d’évoluer dans les prochaines années au cœur même du dispositif de mise en œuvre de la politique de développement agricole de la Côte d’Ivoire et de la sous-région.  Parmi les objectifs annoncés : l’augmentation des revenus agricoles qui devraient croitre de 20% au moins d’ici à 2030.

Pour le directeur général d’OCP Africa, Mohamed Anouar Jamali, deux autres accords spécifiques vont être signés prochainement. Il s’agit de la diffusion des bonnes pratiques aux coopératives féminines et la mise en place d’un mécanisme pour l’accompagnement et le support des startups ivoiriennes pour des investissements en agribusiness dans le pays. 

Notons que la Côte d’Ivoire joue le rôle de leader économique de la zone UEMOA. Rappelons également qu’en 2020, la Banque africaine de développement a donné son accord à une participation du Mécanisme africain de financement du développement des engrais (MAFDE) dans une garantie de crédit commercial d’un montant de quatre millions de dollars américains prise aux côtés d’OCP Africa. Ce projet vise à réduire les risques potentiels tout au long de la chaîne de valeur agricole et permet d’améliorer, en Côte d’Ivoire et au Ghana, l’accès aux intrants de qualité, en particulier les engrais.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.