En pleine secousse politique marquée par la prise du pouvoir par une junte militaire à Bamako, la division Droits de l’Homme de la MINUSMA vient de fournir des kits d’hygiène et de prévention contre la Covid-19 au profit de certains de ses partenaires de la région de Tombouctou. Il s’agit de la Fédération régionale des associations de personnes vivant avec un handicap, du réseau des associations de victimes de la crise de 2012, du réseau des journalistes et communicateurs traditionnels, ainsi que de l’antenne régionale de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR).

Le matériel remis est composé de savons liquides, de gel hydro alcoolique, de paquets de masques et de gants. Le matériel a été acheminé en ville et escorté par une patrouille de la Police des Nations Unies (UNPOL). Alassane Gobi, chef de bureau par intérim, Yehya Hamma Djitteye, président du réseau des associations de victimes de la crise de 2012, et des éléments de l’UNPOL ont été présents lors de de la remise des kits à l’aéroport.